Nuage de Mots

Nuage de Mots

samedi 17 juin 2017

Gâteau au chocolat (recette Végan)

Aujourd'hui un clin d’œil à un ami et une recette surprise pour un super anniversaire. Les habitudes alimentaires de chacun évoluant, j'ai aussi décidé de proposer une recette qui ne soit pas à base de produits issus de l'exploitation animale (attention cependant au chocolat que vous achetez : Nestlé n'est pas vraiment éthique dans ses pratiques et certains chocolats peuvent contenir des traces d’œuf ou de lait).
Résultat de recherche d'images pour "dans une coque de noix mc ewan"

Pour accompagner ce dessert, je vous propose de découvrir un des derniers opus de Ian McEwan Dans une coque de noix : un roman sombre mais amusant aussi qui raconte une expérience peu ordinaire. Quelques semaines avant sa naissance, un bébé à venir découvre que sa mère et son amant complotent contre son père. Ce serait un crime passionnel mais aussi un fratricide puisque l'amant de sa mère est aussi le frère de son père... Ce court roman à l'intrigue haletante et à l'écriture plutôt ramassée vous emportera au gré de la pensée d'un enfant à venir qui sait déjà que les jours de son père sont comptés.




GÂTEAU AU CHOCOLAT (RECETTE VEGAN)
Pour 1 gâteau (moule à manquer / 24 cm de diamètre) ou 8 muffins

300 g. de farine T65 (ou vous pouvez faire moitié épeautre/moitié blanche)
1 sachet de levure
 1 pincée de vanille en poudre
 100 g. de sucre blond en poudre
 2 c. à s. de chocolat en poudre
 60 g. d'huile d'olive ou d’huile neutre (ou d’huile de noisette si vous assortissez le lait)
 100 g. de compote de pomme
40 cl. de lait végétal (au choix : la coco donne un bon goût, privilégiez noisette ou amande si vous utilisez l’huile de noisette)
200 g. de chocolat (plutôt corsé) + 100 g. de pépites de chocolat


  • Préchauffer le four à 180° C., th. 6.
  • Dans une casserole, faire fondre 200 g. de chocolat pâtissier avec le lait végétal. Faire chauffer à feu doux en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu. Réserver.
  • Dans un saladier ou dans le bol d'un robot, mélanger la farine, la poudre à lever, la vanille, le sucre de canne et le chocolat en poudre. 
  • Ajouter ensuite l'huile, la compote de pomme et le lait chocolaté. Bien mélanger jusqu'à obtention d'un mélange lisse.
  • Graisser un moule à manquer ou 8 moules à muffins. Y verser la pâte. Ajouter enfin, de manière homogène, les pépites de chocolat dans la pâte.
  • Enfourner pour 30 minutes à 180° C. (20/25 minutes s’il s’agit de muffins et non d’un unique gâteau).
  • Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler et déguster.



Far aux pruneaux

Une recette demandée par ma fille au retour d'une classe découverte où elle avait goûté un far aux pruneaux... N'ayant pas eu de réponse d'une des seules copines 100% bretonnes de ma connaissance, j'ai consulté divers sites et j'ai adapté plusieurs recettes pour obtenir un résultat qui soit satisfaisant pour ma petite famille. Le gâteau a été validé et dévoré, en plus c'est une recette très simple ce qui ne gâche rien ! 
Je demande bien sûr pardon d'avance aux Bretons qui auront sûrement leur mot à dire sur l'objet de mon article...


Résultat de recherche d'images pour "beignets de tomates verts couverture"
Pour accompagner ce super dessert venu d'une région où il ne pleut presque jamais, je vous propose cette fois-ci de vous plonger dans un livre qu'il est agréable de lire par tous les temps : Beignets de tomates vertes de Fannie Flag vous transportera dans le sud profond des Etats Unis entre les années 20 et les années 50. Dans les anées 80, en Alabama, Evelyn, femme au foyer qui s'ennuie passablement, fait la connaissance d'une dynamique octogénaire qui va la tirer de son marasme en lui racontant des histoires de son passé et de sa petite ville : nostalgie, tendresse, humour et saveur vous attendent au fil des pages et vous découvrirez même la recette des beignets à la fin du livre.




FAR AUX PRUNEAUX ... pour Florentine
Préparation 15 mn / cuisson 30 mn  et repos four fermé 30 mn
Pour 6 à 8 personnes, plat en terre si possible (rond ou rectangulaire)
200g de farine
75cl de lait
125g de sucre
4 œufs
2 paquets de sucre vanillé
Une vingtaine de pruneaux ou plus selon les goûts (les noyaux donnent du goût mais vous pouvez aussi jouer les feignants comme moi et prendre des dénoyautés)
Un peu de farine et de beurre (demi-sel de préférence)
Parfum : eau de fleur d'oranger ou rhum (25 ml environ)

  • Préparer la pâte à l'avance : mélanger les œufs et les sucres puis ajouter le lait et la farine, enfin verser le parfum choisi. Laisser reposer si vous avez le temps (30 mn à 1 heure si possible)
  • Mettre le four à chauffer à 200° et placer un petit morceau de beurre à fondre dans le plat. Répartir la matière grasse dans le plat.
  • Verser la pâte dans le plat.
  • Rouler les pruneaux dans un peu de farine (cela les empêche de tous retomber au fond lors de la cuisson) et les ajouter à la pâte. (vous pouvez aussi les mélanger à la pâte avant de la verser dans le plat à cuire).
  • Parsemer le gâteau de petits morceaux de beurre.
  • Enfourner pour 30 mn puis laisser dans le four chaud 30 mn supplémentaires.
  • Servir tiède ou froid, selon vos goûts !
Attention : ne pas ouvrir le four tout le temps de la cuisson et du repos au chaud





NB : En dernière minute : la recette de la copine bretonne !!
1/2 de lait ; 80 g de beurre ; 150 g de farine ; 100 g de sucre ; 3 œufs
Faire bouillir le lait, y faire fondre le beurre
Mélanger le sucre et les œufs
Mélanger le tout et mettre au four pendant 30mn à 200°


lundi 22 mai 2017

Tarte tropézienne



 Une recette testée grâce à une copine qui sent bon l'été et le sud ! Une tarte légère et moelleuse à base de pâte briochée au citron et de crème pâtissière mélangée à de la chantilly parfumée à la fleur d'oranger.
Résultat de recherche d'images pour "paris est une fete hemingway couverture"
Pour accompagner ce gâteau, un livre que j'ai découvert il y a peu alors que je souhaitais le lire depuis longtemps : Paris est une fête d'Hemingway est un recueil de textes qui semblent dépareillés mais qui ont pour trait commun le Paris des années 20 traversé par Hemingway et sa femme Hadley. Ce livre devait s'appeler "vignettes parisiennes" et cet intitulé semble plus correspondre à mes impressions de lecture : le livre est loin d'être joyeux mais il est tourbillonnant, kaléidoscopique. C'est une oeuvre mineure, méconnue, mais qui porte en germe la puissance de l'écrivain en devenir. Allez découvrir ce petit ouvrage qui met en scène le travail de l'écrivain et qui célèbre la passion de l'écriture.

TARTE TROPEZIENNE
Temps de préparation   1h / Temps de cuisson   35mn / Temps de repos   2h 


Pour la crème

50 cl de lait 1/2 écrémé
100 g sucre en poudre
3 œufs (3 jaunes)
50g de maïzena
1 gousse de vanille ou vanille en poudre
20cl de crème fleurette
Eau de Fleur d'oranger


Pour la pâte
5g de levure de boulanger déshydratée
3 œufs
125g de beurre
30g de sucre en poudre 
5cl d'eau 
250g de farine 
1 citron jaune
50g de beurre doux
2 pincées de sel

Pour le glaçage
50g de sucre en poudre
20g de sucre glace 

POUR LA BRIOCHE
  • Dans le bol du batteur, mettre la farine, le sel et le sucre.
  • Diluer la levure dans l'eau tiède (45 °C max.).
  • Ajouter à la farine les œufs et la levure diluée et mélanger doucement avec le crochet (on doit obtenir une pâte légèrement collante).
  • Après 8 à 10 min de pétrissage à basse vitesse, la pâte doit être lisse et élastique. Ajouter alors le beurre (à température ambiante) coupé en petits morceaux et pétrir jusqu'à ce qu'il soit complètement incorporé.
  • Zester le citron puis incorporer les zestes à la brioche.
  • Recouvrir la pâte d'un linge et la laisser pousser à température ambiante pendant 1 h environ (ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume). 
  • Rabattre ensuite la pâte à la main pour la faire retomber (elle doit retrouver son volume d'origine), puis la conserver au réfrigérateur pendant 1/4 d'heure minimum.
  • Étaler la brioche sur environ 1,5 cm d'épaisseur, puis découper 1 disque de 20 cm de diamètre et le déposer sur une plaque de cuisson. 
  • Laisser pousser et doubler de volume une fois de plus. 
Pour le glaçage
  • Parsemer le dessus de la brioche de sucre, puis déposer des dés de beurre. Enfourner à 200 °C pendant 15/20 min.
  • Sortir la brioche et la laisser refroidir, puis la couper en 2 dans l'épaisseur.

POUR LA CRÈME (pendant que la brioche gonfle)
  • Mettre le lait à bouillir avec la gousse de vanille fendue en 2 (ou avec la vanille en poudre)
  • Blanchir les jaunes d'œuf avec le sucre en fouettant énergiquement.
  • Ajouter la farine, puis verser le lait bouillant dessus et bien mélanger.
  • Remettre le tout à cuire dans la casserole pendant 1 min, dès reprise de l'ébullition.
  • Une fois la crème cuite et épaissie, la verser sur une plaque, la recouvrir d'un film alimentaire (pour conserver l'humidité) et la refroidir rapidement.
Une fois la brioche coupée et la pâtissière refroidie...
  • Dans le robot avec le fouet, monter la crème liquide entière et très froide, puis la réserver au frais.
  • Dans ce même bol, mettre la crème pâtissière froide, y incorporer 1/3 de la crème fouettée énergiquement, puis ajouter le reste délicatement, ainsi que l'arôme de fleur d'oranger.

POUR LE MONTAGE
  • A l'aide d'une poche à pâtisserie, dresser la crème sur le disque de brioche ouvert. Refermer ensuite la Tropézienne et la saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Astuce en plus...
Avant cuisson, vous pouvez également mettre des amandes effilées sur la brioche avec le beurre et le sucre.