Nuage de Mots

Nuage de Mots

dimanche 26 novembre 2017

Gâteau au chocolat fondant, orange/épices

Aujourd'hui une recette qui m'est venue lors d'une envie d'épices et d'orange. Les jours diminuent, le froid s'installe, Noël approche : il est temps de se réconforter avec un thé bien chaud et ce gâteau !

Résultat de recherche d'images pour "culottées bagieu image"Pour accompagner tout ça je vous propose une lecture militante qui fait du bien : Culottées de Pénélope Bagieu retrace le parcours de femmes atypiques qui se sont battues pour se faire la place qu'elles souhaitaient dans la société. Une bande-dessinée qui met donc en scène les destins que ces femmes ont décidé de se construire contre vents et marées. Ce livre est drôle, intéressant et instructif. Les biographies se succèdent et sont narrées de façon légère et humoristique même si les sujets sont profonds. Cela donne même envie d'aller faire quelques petites recherches pour approfondir ces histoires de femmes extra-ordinaires.  A découvrir de toute urgence !



GÂTEAU AU CHOCOLAT, Fondant-Orange-Epices
Pour 6 à 8 personnes

210g de chocolat
200g de sucre
130g de beurre
4 oeufs
3 cuillères à soupe rases de farine
4 épices (je mets 1 cuillère à café)
le zeste d'une orange non traitée (variante : petits morceaux d'orange confite)


  • Préchauffer le four à 180°.
  • Faire fondre le chocolat et le beurre.
  • Fouetter vigoureusement le sucre et les œufs puis ajouter le chocolat et le beurre fondus.
  • Ajouter le zeste de l'orange et les épices puis les 3 cuillères de farine.
  • Beurrer généreusement un moule (et fariner) puis y verser la pâte.
  • Mettre au four pendant 25 mn pour un milieu coulant et 30/35 mn pour un cœur fondant.



lundi 16 octobre 2017

Panna Cotta


Résultat de recherche d'images pour "jeux de miroirs"Aujourd'hui un dessert frais et facile à faire !
Il fait l'unanimité et permet parfois de sauver les meubles pour des invitations en dernière minute. En toutes petits verrines, ce dessert est très pratique pour des buffets.

Pour le livre je vous conseille vivement Jeux de miroirs, un polar de Chirovici : un agent littéraire reçoit un manuscrit inachevé qui semble être la clef d'un meurtre mystérieux commis à la fin des année 80. Il décide de mener l'enquête mais les fausses pistes se multiplient. Bonne lecture !



PANNA COTTA
Pour 6 à 8 petites verrines

50cl de crème fleurette
50g de sucre
Vanille (1 gousse ou 1/2 cuill à café de vanille en poudre)
2 feuilles de gélatine
Coulis de fruits

  • Mettre la gélatine dans l'eau froide.
  • Mélanger la crème, le sucre et mettre sur le feu avec la vanille à infuser.
  • Si vous avez choisi une gousse de vanille, l'ôter une fois infusée.
  • Égoutter soigneusement la gélatine et mélanger dans la crème encore très chaude.
  • Verser dans les verrines et mettre au frais au moins 2 heures (pour accélérer la prise vous pouvez placer les verrines 30 mn au congélateur).
  • Verser un peu de coulis sur votre panna cotta avant de servir.

Pour les coulis :
Par exemple :
au fruits rouges : faire cuire vos fruits rouges avec du sucre puis mixer
à l'abricot : mixer des abricots au sirop avec un peu de sirop pour fluidifier l'ensemble

si vous n'avez pas le courage de faire le coulis vous-mêmes, il en existe des tout prêts au rayon frais ou au rayon pâtisserie.

jeudi 31 août 2017

Mousse de fraise

On reste dans la fraise ! Aujourd'hui je vous propose une recette légère que vous pouvez présenter de plusieurs façons : en ramequins comme une simple mousse ou dans des verrines en variant les fonds (morceaux de spéculoos ou de sablé, carrés de fraise et coulis...). Cette recette est simple et plutôt rapide, elle peut satisfaire jusqu'à 6 convives.

Pour accompagner la douceur du jour : Mortels trafics de Pierre Pouchairet est un polar sympathique, une bonne lecture de fin d'été et de veille de rentrée. Il a reçu le prix du quai des orfèvres 2017 ce qui ne gâche rien et qui est souvent gage d'un roman policier assez réussi. Ce roman débute par le meurtre de deux enfants poignardés à l'hôpital Necker et se poursuit en Espagne avec un récit qui met en scène des truands préparant un gros transport de drogue. Quel lien entre ces deux histoires ? Entre rebondissements et fausses pistes ce livre tient plutôt en haleine et le lecteur est accroché par le style nerveux, parfois brutal, de l'auteur habitué du milieu policier puisqu'il est lui-même un ancien de la PJ de Nice. Bonne lecture !



MOUSSE DE FRAISE
Pour 6 personnes, 30 mn de préparation

600g de fraises
125g de sucre glace
2 citrons (leur jus)
300g de crème fleurette
3 feuilles de gélatine
(des feuilles de menthe, des spéculoos ou des sablés, des dés de fraises...)



  • Mettre à tremper la gélatine dans de l'eau froide et placer la crème fleurette au congélateur.
  • Équeuter et laver les fraises puis les réduire en purée (avec un mixeur).
  • Mixer ensuite le coulis de fraise avec les 3/4 du jus de citron et le sucre. Réserver.
  • Mettre à chauffer la gélatine bien essorée dans le reste de jus de citron et avec une cuillère à café de sucre glace. Bien mélanger jusqu’à ce que l'ensemble soit lisse.
  • Verser dans le coulis de fraise et réserver.
  • Fouetter la crème fleurette bien fraîche en chantilly ferme.
  • Mélanger délicatement le coulis et la crème montée.
  • Placer dans des ramequins au moins 2 heures au frais.

En plus....

Disposer des morceaux de biscuit (sablés, spéculoos...) dans le fond d'une verrine puis une couche de dés de fraises puis verser votre mousse.
Vous pouvez ajouter de la menthe ciselée à la mousse ou disposer des feuilles de menthe sur la mousse, cela ajoute une touche de fraîcheur.
Si vous préférez une mousse bien ferme vous pouvez ajouter 1 à 2 feuilles de gélatine en plus (attention ! la texture se rapprochera alors de la crème ou du bavarois).

jeudi 6 juillet 2017

Tiramisu fruits rouges et menthe

Aujourd'hui une recette estivale, fraîche et légère : ce tiramisu ravira vos papilles et fait l'unanimité chez moi. En plus, il est simple à préparer ce qui ne gâche rien.

Résultat de recherche d'images pour "casanova histoire de ma vie image"Pour l'accompagner on m'a conseillé de vous suggérer les mémoires de Casanova parce que cela s'accorde parfaitement avec cet entremet ! Histoire de ma vie de Giacomo Casanova raconte les voyages et les aventures de cet homme infatigable tantôt espion, tantôt diplomate ou bibliothécaire mais toujours Vénitien. Il est resté célèbre pour ses conquêtes féminines et cet ouvrage relate son parcours de sa flamboyante jeunesse à sa chute. Ces mémoires ont été rédigés en français, langue indispensable au XVIIIème pour être admis dans les milieux les plus élevés de la société européenne et sont une chronique intéressante de la société de son temps puisque Casanova a beaucoup voyagé et a évolué dans des sphères influentes de son époque, notamment à la cour de Louis XV. L'ouvrage original compte 4000 pages mais faites comme moi : procurez-vous une bonne anthologie ou un recueil thématique de ses textes et pénétrez avec plaisir dans l'Europe du XVIIIème.



TIRAMISU FRUITS ROUGES ET MENTHE
Pour 6 à 8 personnes
Plat rectangulaire ou carré

3 œufs
375g de mascarpone
120g de sucre
1 sachet sucre vanillé
1 branche de menthe (environ 20 feuilles)
Biscuits "cuillers" (à calculer en fonction de la taille de votre plat)
coulis de framboise (je le fais moi-même mais cela se trouve dans le commerce rayon pâtisserie ou surgelé)
1 sachet de fruits rouges du commerce ou 500g de fruits rouges de votre choix (plutôt fraises ou framboises que j'aime bien associer à quelques groseilles pour l'acidité)

  • Mettre à décongeler les fruits rouges 1 heure avant si vous avez choisi cette option.
  • Mixer/hacher les feuilles de menthe.
  • Séparer les jaunes des blancs, battre les blancs en neige très ferme et réserver.
  • Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à la formation du "ruban".
  • Mélanger les mascarpone et les jaunes d’œuf sucrés puis fouetter pour obtenir un mélange assez ferme.
  • Ajouter délicatement les blancs au mélange précédent. Ajouter la menthe en poudre/hachée.
  • Tapisser le moule avec les biscuits préalablement trempés dans le coulis de framboise puis ajouter une couche de fruits rouges (environ la moitié des fruits). Recouvrir de crème à la menthe. Recommencer un étage : biscuits, fruits et crème.
  • Réserver au frais au moins 2 heures, décorer de fraises ou de framboises avant de servir.


En plus... Variante rose
Si vous aimez vos biscuits un peu plus secs vous pouvez remplacer les "cuillers" par des biscuits rose de Reims que vous ne tremperez pas dans du coulis pour tapisser votre moule. Vous pourrez même vous servir d'un ou deux biscuits réduits en poudre pour décorer le dessus de votre plat.

jeudi 29 juin 2017

Gâteau à la rhubarbe (Un gâteau pour Lulu)


La recette du moment a été inspirée par une visité à la ferme et par l'envie de ma petite dernière de découvrir la rhubarbe. J'ai cherché à faire une recette simple pour que Lucie puisse l'exécuter seule et ça a bien fonctionné. Je vous livre donc le résultat de ma réflexion : un gâteau moelleux avec dessus croustillant à faire et à dévorer en famille !

Résultat de recherche d'images pour "l'intérêt de l'enfant couverture"Pour accompagner la recette, un livre que j'ai découvert grâce à ma bibliothécaire et que j'ai trouvé formidable : L'intérêt de l'enfant est un opus de Ian McEwan (encore lui...) qui raconte quelques mois chaotiques de la vie d'une juge pour enfant qui se retrouve confrontée à deux cas complexes, l'un concernant sa vie privée et l'autre sa vie publique. Fiona Maye, magistrate à la Haute Cour de Londres, doit rendre un jugement vital pour un jeune homme de 17 ans et qui doit trancher entre la science et les croyances religieuses de la famille. Pendant ce temps son mari Jack se sent délaissé car Fiona se laisse envahir par ses affaires et est hantée par son travail. C'est un court roman qui sait allier froideur du monde de la justice et douceur musicale de la poésie et qui aborde des thèmes délicats avec sensibilité et finesse. A (re)découvrir donc !




GÂTEAU A LA RHUBARBE
Pour 6 à 8 personnes

8 cuill. à soupe de farine
4 cuill. à soupe d'huile (neutre, type Isio 4)
6 cuill. à soupe de sucre
2 œufs entiers
1/2 sachet de levure
4 cuill. à soupe de lait
750g de rhubarbe en petits morceaux

Pour le dessus croustillant 
50g de beurre
8 cuill. à soupe de sucre
un œuf entier

Beurrer et fariner un moule à manquer.
Mettre le four à chauffer à 180°.
Couper la rhubarbe en morceaux (en ôtant quelques fils).
Mélanger tous les ingrédients.
Verser la pâte à la rhubarbe dans un plat et faire cuire 35 mn.

Préparer le dessus croustillant :
Fouetter le sucre et l’œuf / faire fondre le beurre puis mélanger le tout.
Verser sur le gâteau quand il commence à dorer (regarder à partir de 25/30 mn de cuisson) et remettre au four pour 20mn (jusqu'à obtention d'une croûte dorée).

A déguster tiède ou froid !

samedi 17 juin 2017

Gâteau au chocolat (recette Végan)

Aujourd'hui un clin d’œil à un ami et une recette surprise pour un super anniversaire. Les habitudes alimentaires de chacun évoluant, j'ai aussi décidé de proposer une recette qui ne soit pas à base de produits issus de l'exploitation animale (attention cependant au chocolat que vous achetez : Nestlé n'est pas vraiment éthique dans ses pratiques et certains chocolats peuvent contenir des traces d’œuf ou de lait).
Résultat de recherche d'images pour "dans une coque de noix mc ewan"

Pour accompagner ce dessert, je vous propose de découvrir un des derniers opus de Ian McEwan Dans une coque de noix : un roman sombre mais amusant aussi qui raconte une expérience peu ordinaire. Quelques semaines avant sa naissance, un bébé à venir découvre que sa mère et son amant complotent contre son père. Ce serait un crime passionnel mais aussi un fratricide puisque l'amant de sa mère est aussi le frère de son père... Ce court roman à l'intrigue haletante et à l'écriture plutôt ramassée vous emportera au gré de la pensée d'un enfant à venir qui sait déjà que les jours de son père sont comptés.




GÂTEAU AU CHOCOLAT (RECETTE VEGAN)
Pour 1 gâteau (moule à manquer / 24 cm de diamètre) ou 8 muffins

300 g. de farine T65 (ou vous pouvez faire moitié épeautre/moitié blanche)
1 sachet de levure
 1 pincée de vanille en poudre
 100 g. de sucre blond en poudre
 2 c. à s. de chocolat en poudre
 60 g. d'huile d'olive ou d’huile neutre (ou d’huile de noisette si vous assortissez le lait)
 100 g. de compote de pomme
40 cl. de lait végétal (au choix : la coco donne un bon goût, privilégiez noisette ou amande si vous utilisez l’huile de noisette)
200 g. de chocolat (plutôt corsé) + 100 g. de pépites de chocolat


  • Préchauffer le four à 180° C., th. 6.
  • Dans une casserole, faire fondre 200 g. de chocolat pâtissier avec le lait végétal. Faire chauffer à feu doux en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu. Réserver.
  • Dans un saladier ou dans le bol d'un robot, mélanger la farine, la poudre à lever, la vanille, le sucre de canne et le chocolat en poudre. 
  • Ajouter ensuite l'huile, la compote de pomme et le lait chocolaté. Bien mélanger jusqu'à obtention d'un mélange lisse.
  • Graisser un moule à manquer ou 8 moules à muffins. Y verser la pâte. Ajouter enfin, de manière homogène, les pépites de chocolat dans la pâte.
  • Enfourner pour 30 minutes à 180° C. (20/25 minutes s’il s’agit de muffins et non d’un unique gâteau).
  • Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler et déguster.



Far aux pruneaux

Une recette demandée par ma fille au retour d'une classe découverte où elle avait goûté un far aux pruneaux... N'ayant pas eu de réponse d'une des seules copines 100% bretonnes de ma connaissance, j'ai consulté divers sites et j'ai adapté plusieurs recettes pour obtenir un résultat qui soit satisfaisant pour ma petite famille. Le gâteau a été validé et dévoré, en plus c'est une recette très simple ce qui ne gâche rien ! 
Je demande bien sûr pardon d'avance aux Bretons qui auront sûrement leur mot à dire sur l'objet de mon article...


Résultat de recherche d'images pour "beignets de tomates verts couverture"
Pour accompagner ce super dessert venu d'une région où il ne pleut presque jamais, je vous propose cette fois-ci de vous plonger dans un livre qu'il est agréable de lire par tous les temps : Beignets de tomates vertes de Fannie Flag vous transportera dans le sud profond des Etats Unis entre les années 20 et les années 50. Dans les anées 80, en Alabama, Evelyn, femme au foyer qui s'ennuie passablement, fait la connaissance d'une dynamique octogénaire qui va la tirer de son marasme en lui racontant des histoires de son passé et de sa petite ville : nostalgie, tendresse, humour et saveur vous attendent au fil des pages et vous découvrirez même la recette des beignets à la fin du livre.




FAR AUX PRUNEAUX ... pour Florentine
Préparation 15 mn / cuisson 30 mn  et repos four fermé 30 mn
Pour 6 à 8 personnes, plat en terre si possible (rond ou rectangulaire)
200g de farine
75cl de lait
125g de sucre
4 œufs
2 paquets de sucre vanillé
Une vingtaine de pruneaux ou plus selon les goûts (les noyaux donnent du goût mais vous pouvez aussi jouer les feignants comme moi et prendre des dénoyautés)
Un peu de farine et de beurre (demi-sel de préférence)
Parfum : eau de fleur d'oranger ou rhum (25 ml environ)

  • Préparer la pâte à l'avance : mélanger les œufs et les sucres puis ajouter le lait et la farine, enfin verser le parfum choisi. Laisser reposer si vous avez le temps (30 mn à 1 heure si possible)
  • Mettre le four à chauffer à 200° et placer un petit morceau de beurre à fondre dans le plat. Répartir la matière grasse dans le plat.
  • Verser la pâte dans le plat.
  • Rouler les pruneaux dans un peu de farine (cela les empêche de tous retomber au fond lors de la cuisson) et les ajouter à la pâte. (vous pouvez aussi les mélanger à la pâte avant de la verser dans le plat à cuire).
  • Parsemer le gâteau de petits morceaux de beurre.
  • Enfourner pour 30 mn puis laisser dans le four chaud 30 mn supplémentaires.
  • Servir tiède ou froid, selon vos goûts !
Attention : ne pas ouvrir le four tout le temps de la cuisson et du repos au chaud





NB : En dernière minute : la recette de la copine bretonne !!
1/2 de lait ; 80 g de beurre ; 150 g de farine ; 100 g de sucre ; 3 œufs
Faire bouillir le lait, y faire fondre le beurre
Mélanger le sucre et les œufs
Mélanger le tout et mettre au four pendant 30mn à 200°